FAQ Coronavirus - Foire aux questions pour vos voyages et votre santé

Nous vous invitons à vous tenir régulièrement informé via les sources officielles fiables des autorités émiriennes et françaises et à rester vigilants sur les informations communiquées sur les réseaux sociaux non officiels, comme dans la presse.

1) Protéger sa santé et celle des autres

1.1. Je développe des symptômes inquiétants : que me recommandez-vous ?

1°) Rapprochez-vous de votre médecin et suivez strictement les instructions des autorités sanitaires y compris s’agissant du confinement et des tests complémentaires éventuels à effectuer.

2°) Evitez les contacts directs avec d’autres personnes (distanciation sociale, gestes barrières, désinfection).

JPEG - 32.1 ko
For support and inquiries
Ministry of health & prevention : 80011111 ; Medical operations command Centre : 8001717 ; Dubai Health Authority : 800342

Numéros mis en place par les autorités locales :
• Department of Health d’Abou Dabi (Estijaba) : (+971) 800 17 17
• Ministry of Health and Prevention : (+971) 800 11 111
• Dubai Health Authority : (+971) 800 342. Des sites spécifiques permettant de se faire tester sont prévus pour les personnes présentant des symptômes.

S’agissant de la prise de médicaments, l’ambassade n’est pas habilitée à émettre un quelconque avis, mais nous vous invitons à la plus grande prudence et il vous revient de consulter votre médecin.

1.2. Où puis-je me faire tester au COVID 19 Puis-je aller me faire dépister directement dans un hôpital ou un centre de dépistage ?

Dans tous les cas, nous vous recommandons de d’abord prendre l’attache d’un médecin qui pourra vous orienter. Des centres de dépistage « drive-through » ont été mis en place en divers endroits du pays. Une réservation et un pré-diagnostic sont préalablement nécessaires auprès du service Estijaba, joignable au 800 1717. A Abou Dabi, pour les personnes devant voyager, la compagnie Etihad a également passé un partenariat avec Mediclinic joignable au 8002022 / etihad@mediclinic.ae.

A Dubaï, votre médecin ou bien la Dubai Health Authority (+971) 800 342 pourront vous orienter vers le centre de test le plus pertinent : on trouve des centres de tests en drive through à Parkview Mediclinic, Al Khawaneej, Port Rashid, Al Nasr Club, Dubai Festival City, Al Qusais, Silicon Oasis, Discovery Gardens, Al Warqa et International City.

Des tests peuvent également être effectués dans des hôpitaux (Emirates Specialty Hospital,…) et des centres médicaux privés homologués.

1.3. Quelles sont les règles sanitaires actuellement applicables aux Emirats arabes unis ? Suis-je notamment obligé de porter un masque ?

Afin de contenir la propagation du virus, les autorités émiriennes ont édicté des règles limitant les possibilités de rassemblement et obligeant les responsables de lieux publics à suivre des protocoles sanitaires stricts.
Le port du masque est recommandé pour tous. Il est notamment obligatoire dans les lieux fermés, les centres commerciaux et les transports publics. En l’absence de masques chirurgicaux, il est aussi possible de se couvrir le nez et la bouche avec des masques fait maison, en veillant à les laver après utilisation.

A Dubaï, le port du masque est obligatoire pour toute sortie. Quelques dérogations ont été introduites (ex. conducteurs seuls dans une voiture ou uniquement avec des membres de leur famille ; personnes pratiquant une activité physique intense, etc.). Les enfants de moins de 6 ans, les personnes handicapées et celles présentant des difficultés respiratoires sont également exemptées. En cas de manquement aux règles sanitaires, les contrevenants s’exposent à des sanctions dont la liste élaborée par le Parquet général émirien est accessible ici : https://u.ae/en/information-and-services/justice-safety-and-the-law/handling-the-covid-19-outbreak/enforcement-of-law-to-contain-the-spread-of-covid-19.

1.31. Je suis malade mais j’hésite à passer un test / je redoute d’être hospitalisé / mis en quarantaine

Pour votre propre santé et celle des autres, nous vous demandons de suivre strictement les prescriptions du médecin et des autorités sanitaires locales. En cas de refus, vous vous exposez à de lourdes sanctions.

En cas de test positif, , les autorités pourraient vous demander d’effectuer une quarantaine dans un lieu imposé (hôtel, établissement de soins dédié, etc.), à vos frais

1.4 Je n’ai pas de symptôme,

1.4 Je n’ai pas de symptôme, mais j’ai fait un test obligatoire pour voyager et je viens d’obtenir un résultat positif. Que dois-je faire ?
Vous devez vous confirmer aux instructions médicales (quatorzaine obligatoire, nouveau test, etc.)
Ceux qui le souhaitent peuvent être placés à leurs frais à l’isolement dans l’une des deux structures prévues à cet effet.
A l’issue des 14 jours après la date du résultat du test, en l’absence de symptômes, il est possible de quitter le lieu de l’isolement. ;
En cas de symptômes, vous devez vous signaler auprès du DHA. ;
En cas de violation de ces consignes, vous vous exposez à une amende de 50 000 AED.
Si vous êtes de passage aux E.A.U, vérifiez vos conditions d’assurances pour parer à l’éventualité d’une prolongation de votre séjour et de tests supplémentaires.

1.5. J’ai besoin de parler à quelqu’un, je cherche du soutien

Des solutions d’écoute par téléphone existent. Elles ne constituent pas des consultations ni des psychothérapies. La responsabilité de l’Ambassade ne saurait être engagée d’aucune manière.

Les numéros en France accessibles depuis l’étranger (NB, les numéros en 0800… ne sont pas accessibles aux E.A.U) :

- Croix Rouge écoute Tél : 00 33 9 70 28 30 00, disponible 7J/7 de 8h à 20h. Formés au soutien psychologique par téléphone, les bénévoles se relaient 7 jours sur 7. Les appels sont anonymes et confidentiels.

- SOS Amitié Tél : 00 33 9 72 39 40 50, disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7 ou par tchat chaque jour de 13h à 3h de matin et par messagerie sur le site sos-amitie.com. 44 associations locales regroupant 1600 bénévoles formés à l’écoute.

En cas de violences physiques :

Les numéros en France accessibles depuis l’étranger :

- Pour les femmes : numéro vert national gratuit. Tel : 00 33 1 80 52 76 7J/7. (équivalent du n°3919) destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.

Aux Emirats :

- Pour les femmes et les enfants victimes de violences domestiques : Dubaï Foundation for Women and Children. Tel : 800111 SMS : 5111 email : help@dfwac.ae

2) Aller en France et revenir aux EAU

2.1. Existe-t-il encore des liaisons aériennes pour se rendre en France ?

Les dispositions introduites le 25 mars, avec suspension des liaisons aériennes régulières depuis et vers les EAU ont été levées au 25 juin. Les vols depuis et à destination des aéroports émiriens sont à nouveau autorisés sous réserve du respect de mesures sanitaires obligatoires par les compagnies aériennes et les aéroports.

La réservation des billets sur ces vols commerciaux doit se faire directement auprès des compagnies. L’ambassade de France ni le consulat général n’interviennent pas dans ce processus. Alors que la situation mondiale demeure très instable, il vous appartient de vérifier directement auprès des compagnies aériennes si ces vols seront bien maintenus et dans quelles conditions.

 !!!Attention !!! Concernant les trajets pour rejoindre la France qui impliqueraient une correspondance (aérienne, terrestre, ferroviaire etc.) via une ville étrangère tierce desservie par l’une des compagnies aériennes en service, il vous revient de vérifier auprès des autorités/ambassade de ce pays les conditions exactes autorisant le transit pour les ressortissants français, car les règles en la matière évoluent rapidement.

2.2. Je suis résident français aux EAU et je souhaite me rendre à l’étranger pour les vacances. Quelles sont les formalités demandées par les autorités émiriennes à accomplir avant le départ ? Quelles sont les conditions pour revenir aux E.A.U où je réside ?

 !!!Attention !!! Les règles peuvent différer selon les émirats et évoluent rapidement. L’ambassade et le Consulat général ne peuvent être tenus responsables de procédures relevant exclusivement de la compétence des autorités émiriennes.

- En vue du départ hors des E.A.U  :
Il est de votre responsabilité de vérifier directement auprès des autorités concernées et de la compagnie aérienne les règles sanitaires et protocoles médicaux éventuellement applicables (mesures sanitaires, formulaires à présenter) en fonction de l’aéroport utilisé et de votre destination finale. Les autorités émiriennes ont notamment annoncé qu’à compter du 1er août, tout voyageur au départ des Emirats arabes unis vers une ville d’un pays de l’Union européenne, de la Suisse ou du Royaume-Uni doit présenter un test PCR négatif . La compagnie Etihad impose depuis le 16 août un test PCR obligatoire à partir d’Abou Dabi quelle que soit la destination finale.

Pour ce qui concerne spécifiquement les formalités exigées pour l’entrée en France, voir question 2.6.

- En vue du retour vers les E.A.U :
Les autorités émiriennes ont mis en place un certain nombre de règles à respecter pour pouvoir être autorisé à rentrer sur le territoire émirien. Ces dispositions sont évolutives et peuvent varier à la date de votre vol.

  • Autorisation d’entrée aux E.A.U :
    Pour les résidents à Abou Dabi et dans les autres émirats (sauf Dubai), à compter du 12 août, il n’est plus nécessaire de solliciter une autorisation de retour via la plateforme Twajudi/ICA . Pour pouvoir entrer sur le territoire émirien, vous devez en revanche impérativement être en possession d’un visa de résidence et d’une carte Emirates ID valides. Avant de réserver votre vol, les autorités émiriennes recommandent fortement de vérifier votre statut et, le cas échéant, d’actualiser vos données personnelles sur le site uaeentry.ica.gouv.ae

En revanche, Dubai maintient l’obligation d’une autorisation préalable d’entrée sur la plateforme du Dubai’s General Directorate of Residency and Foreigners Affairs GDRFA->https://smart.gdrfad.gov.ae/].

  • Test COVID19 :

Tous les voyageurs se rendant aux E.A.U., quel que soit leur statut (résidents, touristes à Dubai, passagers en correspondance) doivent au préalable se munir d’un test PCR négatif d’une validité inférieure à 96h. Le résultat du test doit être imprimé et présenté à la compagnie aérienne au moment de l’enregistrement. Les enfants de moins de 12 ans en sont exemptés.

Pour les voyageurs en provenance de France, les autorités émiriennes autorisent ce test dans n’importe quel laboratoire accrédité par les autorités françaises. Attention : les laboratoires et hôpitaux en France sont fortement sollicités et il est possible que cela impacte tant la prise de rendez-vous que le délai d’obtention du résultat. Pour trouver un laboratoire, vous pouvez vous référer au site suivant : https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid

  • Quatorzaine :
    • à Dubai, dans l’éventualité où les autorités décidaient de vous soumettre à un nouveau test à votre arrivée à l’aéroport DXB, vous devrez rester confinés jusqu’à l’attente des résultats. Seules les personnes testées positives seront soumises à une quatorzaine obligatoire.
    • à Abou Dabi, les voyageurs seront systématiquement testés une nouvelle fois à leur arrivée à l’aéroport AUH. La quatorzaine est obligatoire pour tous, quel que soit le résultat du test PCR effectué à l’arrivée. . En fonction des caractéristiques de votre logement, elle peut vous être imposée dans un lieu tiers (hôtel). Un bracelet électronique destiné à surveiller le respect de la quatorzaine vous sera remis à votre arrivée. Vous devrez ensuite effectuer un test PCR au 12ème jour de votre quarantaine : si celui-ci s’avère négatif, vous serez alors autorisé par les autorités locales à faire retirer votre bracelet électronique.
    •  !!!Attention !!! Pour les résidents d’Abou Dabi qui choisiraient d’arriver aux Emirats par l’aéroport DXB à Dubai ou les voyageurs internationaux de passage en provenance de Dubai rejoignant ensuite la capitale, il leur sera également demandé de remplir un formulaire et de se soumettre ensuite à une quatorzaine obligatoire une fois dans l’émirat d’Abou Dabi. Le nombre de jours passés dans un autre émirat peut venir en déduction de la quatorzaine (par exemple, si vous arrivez aux Emirats par Dubai ou Sharjah et que vous passez d’abord 10 jours sur place dans l’une de ces villes, alors le temps de quarantaine à Abou Dabi sera réduit à 4 jours).

En cas de violation des règles de quatorzaine, vous vous exposez à de très lourdes sanctions pouvant aller jusqu’à 50 000 AED (soit 12 000 euros environ).

2.3. Je ne suis pas de nationalité française. Suis-je autorisé à me rendre en France puis à revenir aux Emirats Arabes Unis ? Une compagnie aérienne peut-elle me refuser l’embarquement alors que je suis muni d’un billet ?

Les frontières extérieures de l’espace européen, c’est-à-dire de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni, ont fermé le 17 mars. Cela se traduit par des restrictions importantes à l’accès au territoire français pour les ressortissants étrangers.

A compter du 1er juillet, conformément aux recommandations de la Commission européenne, la France procède à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à certains pays, selon leur situation sanitaire et sur la base de la réciprocité des conditions de voyage. A ce stade, les Emirats arabes Unis ne figurent pas parmi les pays bénéficiant de la levée des restrictions.

Par conséquent, seul un nombre limité de catégories de ressortissants étrangers peuvent, par dérogation, être autorisées à entrer sur le territoire français, dont la liste peut être consultée au lien suivant : https://www.interieur.gouv.fr/content/download/123841/992464/file/18-08-2020-attestation-frontieres-exterieures.pdf

Il est de votre responsabilité de vous assurer, avant votre départ, que vous remplissez les conditions des autorités françaises pour pouvoir entrer, à titre dérogatoire, sur le territoire français et que vous êtes en possession des attestations et justificatifs nécessaires. Les compagnies aériennes sont fondées à refuser l’embarquement dans leurs avions de toute personne, même munie d’un billet, dont elles considèrent qu’elle ne respecte pas les conditions d’entrée dans le pays de destination.

Les voyageurs de toute nationalité qui peuvent attester, justificatif à l’appui, d’être conjoint de ressortissant français, peuvent être autorisés sur le territoire français à ce titre.

⚠️ Si vous êtes un ressortissant étranger en couple avec un(e) ressortissant(e) français(e) établi(e) en France sans être marié(e), pacsé(e) ou concubin(e) et qu’en conséquence, vous ne faites pas partie des catégories prévues par l’attestation de déplacement dérogatoire international, un dispositif spécifique a en outre été mis en place afin de permettre aux ressortissants étrangers engagés dans une relation sentimentale avec un ressortissant français de bénéficier d’une autorisation exceptionnelle d’entrée sur le territoire français malgré la situation actuelle de fermeture des frontières extérieures de la France avec de nombreux pays.

Il s’adresse aux personnes qui peuvent justifier d’une relation depuis un minimum de 6 mois avant la fermeture des frontières (soit depuis septembre 2019 a minima) et d’un précédent séjour en France. Il a vocation à permettre un séjour de 90 jours maximum dont le motif principal doit être la visite du conjoint (à l’exclusion de tout motif professionnel ou projet de long séjour).
Afin de pouvoir en bénéficier, il convient d’adresser une demande par mail à la section visa de l’Ambassade de France (visas.abou-dabi-amba@diplomatie.gouv.fr) contenant :
• une lettre signée par le ressortissant étranger et le ressortissant français
• la copie des titres d’identité
• un plan de vol aller/retour
• ainsi que des éléments objectifs pouvant attester de l’existence d’une relation sentimentale (pages de passeport pouvant témoigner de séjour commun, réservations aux 2 noms, etc.). Un délai minimal de 7 jours est à prévoir entre l’envoi de la demande et la date de départ envisagée.
Il sera répondu dans les meilleurs délais à ces requêtes, par retour de mail uniquement

L’obtention d’une autorisation exceptionnelle d’entrée sur le territoire français n’exempte pas les personnes relevant d’une nationalité soumise à visa de court séjour de la nécessité de disposer d’un visa en cours de validité au moment du voyage. La demande de visa le cas échéant formulée après l’obtention d’un laissez-passer.

2.4. Est-il possible d’obtenir un visa pour la France ?

Le 28 juin, le service des visas de l’Ambassade de France à Abou Dabi a repris son activité de délivrance des visas. En raison des mesures sanitaires de désinfection et des conditions de transport, les délais habituels d’instruction des dossiers de visas sont augmentés de 72 heures. Les modalités de prise de rendez-vous ainsi que les horaires d’ouverture des centres VFS d’Abou Dabi et de Dubaï sont inchangés. Pour plus d’informations : https://france-visas.gouv.fr/web/ae/a-qui-sadresser.

La délivrance éventuelle d’un visa ne garantit pas la possibilité d’entrée immédiate sur le territoire, qui reste déterminée par les restrictions applicables aux frontières.
Avant de demander un visa, il est recommandé de vérifier si vous êtes autorisé(e) à entrer en France en consultant le site du Ministère de l’intérieur.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page de VFS.

2.5. Est-il encore possible de transiter par la France pour rejoindre une autre destination ?

Les ressortissants des pays tiers hors UE et Schengen peuvent transiter en zone internationale par l’aéroport Paris-CDG pour rentrer dans leur pays d’origine, mais à la condition que ce transit n’excède pas 24 heures. Ils doivent pouvoir présenter leur titre de voyage vers ce pays.

2.6. Quels sont les documents exigés pour pouvoir embarquer sur un vol à destination de la France ? Faut-il présenter un test PCR négatif ? Qu’en est-il de l’attestation de déplacement international et de la déclaration de non-symptômes ?

Tout personne, quelle que soit sa nationalité (française ou étrangère) qui prévoit de voyager à destination du territoire français (entrée ou simple transit) doit se doter des documents suivants, qui doivent être présentés aux compagnies de transport, avant l’embarquement et l’utilisation du titre de transport, ainsi qu’aux autorités chargées du contrôle des frontières :

1) Une attestation de déplacement international dérogatoire, accompagnée des pièces justificatives démontrant le statut invoqué ;

2) Une déclaration sur l’honneur attestant que le voyageur ne présente pas de symptômes d’infection au covid-19 (cliquez ici pour accéder à la déclaration).

3) A compter du 1er août, conformément au décret n°2020-911 du 27 juillet 2020, il est obligatoire de présenter un test négatif PCR d’une validité inférieure à 72h à la compagnie aérienne avant l’embarquement sur un vol à destination de la France. Les enfants de moins de 11 ans en sont exemptés.

Il est de la responsabilité de chaque voyageur d’être en possession de ces documents dûment remplis lors de toutes les étapes de son voyage et/ou du passage au point de frontière.

Les modèles d’attestations et de déclarations sont disponibles en ligne sur le site www.interieur.gouv.fr.

2.8. Je vais arriver en France. Pourrais-je circuler à mon arrivée ?

Il n’est plus nécessaire, à partir de cette date, de produire d’attestation dérogatoire pour se déplacer à l’intérieur du territoire français.

Il est par ailleurs rappelé que le port du masque est obligatoire en France dans les transports publics et les lieux publics clos et qu’il est progressivement rendu obligatoire dans de nombreux autres lieux (y compris les espaces publics extérieurs) conformément aux décisions prises par les préfets de chaque département, en fonction de la situation épidémique locale.

2.9. Je vais arriver en France. Pourrai-je circuler à mon arrivée ?

Le décret n°2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 prévoit la possibilité de mise en quatorzaine à l’arrivée en France, notamment des personnes présentant des symptômes d’infection à la Covid-19 à leur arrivée sur le territoire français
Pour plus d’informations : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions/

2.10. Je réside habituellement aux EAU mais suis resté bloqué à l’étranger au moment de la fermeture des frontières. Puis-je désormais revenir aux EAU ?

Le 19 mars, les autorités émiriennes ont annoncé suspendre l’autorisation d’entrée des personnes résidentes aux EAU titulaires d’un titre de séjour valide qui se trouvaient actuellement en dehors du territoire émirien. C’est une décision souveraine prise par les autorités émiriennes, qui n’est pas du ressort du gouvernement français.
Les autorités émiriennes ont annoncé autoriser désormais le retour des résidents bloqués à l’étranger de manière progressive.
-  Pour les résidents de Dubai : il est nécessaire de vous enregistrer préalablement en ligne sur la plateforme du Dubai’s General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (http://www.smart.gdrfad.gov.ae/)
-  Pour les résidents d’Abou Dabi et des autres émirats (sauf Dubai), le retour est désormais autorisé pour toute personne détentrice d’un titre de séjour et d’un Emirates ID en cours de validité, sans qu’il ne soit plus nécessaire de s’enregistrer sur la plateforme Twajudi/ICA. Les autorités émiriennes recommandent fortement de consulter préalablement le site uaeentry.ica.gov.ae afin de vérifier votre statut et, le cas échéant, d’actualiser vos données personnelles. Vous devez également veiller à vous acquitter des autres formalités demandées par les autorités émiriennes, notamment en matière de test PCR (voir question 2.2)

La situation demeurant hautement incertaine, il convient de vous rapprocher régulièrement des sites officiels et des compagnies aériennes pour disposer des dernières informations actualisées.

2.11. Je suis touriste : puis-je visiter les Emirats arabes unis cet été ? ?

L’émirat de Dubai est le seul à autoriser, depuis le 7 juillet, les touristes et voyageurs de passage à entrer sur son territoire, à certaines conditions. Un test PCR négatif d’une validité de moins de 72h avant l’heure de départ du vol, à effectuer sur place, sera exigé pour quitter le territoire. En cas de test positif à la Covid-19, le voyageur sera contraint de prolonger son séjour sur place, à ses frais, et de couvrir les éventuels frais médicaux. Compte tenu de la situation sanitaire incertaine, il est donc vivement conseillé aux ressortissants qui feraient le choix de venir aux Emirats arabes unis pour un court séjour à Dubai de prévoir les assurances de voyage et les ressources financières nécessaires, ainsi qu’une flexibilité suffisante au niveau du transporteur dans l’hypothèse d’un résultat positif à la Covid au cours du déplacement.

Par ailleurs, un touriste arrivé à Dubai qui souhaiterait se rendre à Abou Dabi devra effectuer une quarantaine obligatoire dans la capitale s’il n’est pas depuis 14 jours déjà sur le territoire émirien. Sa date d’arrivée sur le territoire émirien sera vérifiée lors du passage du check-point entre Dubai et Abou Dabi, un test PCR négatif lui sera demandé et, en cas de quarantaine à effectuer, un bracelet électronique lui sera remis (cf. question 2.2.).

3) Se déplacer aux Émirats Arabes Unis

Suis-je autorisé à sortir de chez moi et à circuler librement aux EAU ?

Il n’y a plus de couvre-feu en vigueur sur le territoire émirien.

Afin de prévenir la propagation de l’épidémie, les autorités émiriennes insistent cependant sur la nécessité de limiter les interactions au sein de la population et continuent d’interdire les rassemblements.

Un grand nombre de secteurs sont désormais autorisés, sous conditions, à rouvrir. L’accès aux centres commerciaux est possible pour les enfants de moins de 12 ans, mais reste interdit aux personnes âgées de plus de 70 ans à Abou Dabi.

Depuis le 2 juin et jusqu’à nouvel ordre, l’entrée dans l’émirat d’Abou Dabi fait l’objet de restrictions applicables à l’ensemble des citoyens et résidents des EAU. Ceux qui souhaitent se rendre à Abou Dabi doivent pouvoir présenter :
-  Soit un test PCR négatif d’une validité inférieure à 48h.
-  Soit un test au laser négatif d’une validité de moins de 48h (rendez-vous à prendre via l’autorité de santé d’Abou Dabi SEHA ou sur le site https://ghantoot.quantlase.com/appointment/update-details/).

Pour les personnes entrant dans l’émirat d’Abou Dabi et y restant pour une durée égale ou supérieure à 6 jours devront en outre passer un nouveau test PCR au 6ème jour.

Les sorties de l’émirat d’Abou Dabi ne font en revanche pas l’objet de mesures particulières.

A Dubai, les transports publics (métro compris) sont en service, en tenant compte des règles de distanciation sociale. Depuis le 14 juin, la reprise des activités économiques à 100% en présentiel est autorisée dans les administrations comme dans le secteur privé. Les cinémas, les salles de sport, les centres éducatifs etc. sont progressivement autorisés à rouvrir en respectant les règles sanitaires.

Les règles évoluent rapidement et peuvent varier d’un émirat à l’autre. Il convient de se tenir régulièrement informé auprès de sources gouvernementales officielles. Les contrevenants aux règles s’exposent à de lourdes sanctions.

Puis-je me déplacer en famille en voiture ?

Dans le cadre des règles sanitaires en vigueur, trois personnes maximum sont autorisées à bord d’un même véhicule, conducteur inclus. Cette règle ne s’applique pas aux membres d’une même famille voyageant dans le même véhicule.

Les transports en commun sont-ils encore en circulation ?

A Dubaï, le métro, le tram, le réseau des bus publics et les transports maritimes sont opérationnels (voir le site www.rta.ae).
Les taxis sont accessibles avec un maximum de deux passagers à bord.

4) Divers : prestations consulaires, scolarité, élections consulaires, etc.

• Le Consulat général à Dubaï est-il ouvert ?

En application des restrictions instaurées par les autorités émiriennes, le Consulat assure prioritairement les missions précisées sur le site https://dubai.consulfrance.org/.
Les activités habituelles reprennent progressivement dans le respect des conditions sanitaires.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne pour effectuer certaines démarches qui supposent une présence au Consulat (retrait de passeport, demande urgente de renouvellement de passeport, état civil, légalisations, demande de certificat de résidence si la personne n’est pas enregistrée sur la liste consulaire).

Les situations les plus urgentes et actes prioritaires seront examinés au cas par cas, si vous les signalez par un mail à : consulat.dubai-fslt@diplomatie.gouv.fr ou en appelant le numéro du standard (du dimanche au jeudi, de 8h30 à 13h00 et de 14h00 à 16h00) : + 971 4 408 4900

Afin de limiter le nombre de visiteurs et de respecter la distanciation sociale dans les locaux, seules les personnes pourvues d’une convocation personnelle pourront se présenter au Consulat général.

• Je suis un Français résidant aux EAU qui rencontre d’importantes difficultés économiques. Pouvez-vous m’aider ?

Un dispositif renforcé d’aide sociale est mis en œuvre pour soutenir ceux de nos compatriotes résidant à l’étranger qui sont le plus durement touchés par la crise économique liée au Covid-19. A l’instar de l’aide exceptionnelle de solidarité versée aux foyers les plus modestes en France, ce dispositif vise à verser à nos compatriotes à l’étranger les plus vulnérables une aide financière pour les personnes et les familles dont la situation s’est détériorée ces derniers mois. Pour se signaler, un formulaire est disponible en ligne : https://dubai.consulfrance.org/Dispositif-renforce-de-soutien-aux-Francais-de-l-etranger. Pour plus d’informations, merci de contacter le Consulat général (https://dubai.consulfrance.org).

Pour se signaler, un formulaire est disponible en ligne : en cliquant ici. Pour plus d’informations, merci de contacter le Consulat Général.

Qu’en est-il des bourses scolaires ?

Vous pourrez déposer une demande pour 2020/21 jusqu’au 9 octobre 2020 auprès du Consulat général.

• Les élections consulaires sont-elles maintenues

En raison du contexte d’épidémie, l’élection des conseillers des Français de l’étranger et des délégués consulaires, initialement prévue les 16 et 17 mai 2020, puis en juin 2020, est reportée à mai 2021.

Clause de responsabilité

Le Consulat général de France à Dubaï s’efforce de diffuser ces informations et ces conseils en appui aux ressortissants français, et de les actualiser dans la mesure du possible. Toutefois, ces informations ne prétendent pas à l’exhaustivité ; elles n’ont de valeur qu’indicative, dans un contexte très évolutif. A cet égard, les décisions prises par les Français, voyageurs ou résidents aux Émirats arabes unis, ne sauraient engager la responsabilité du Consulat.

Dernière modification : 07/10/2020

Haut de page